Donnez !

La clairière aux insectes

Ce projet permet de faire découvrir la vie des insectes et leur fonction des différents écosystèmes, en compagnie d’un animateur nature passionné. Notre objectif est de favoriser la connaissance de la biodiversité de notre planète et faire prendre conscience de son importance. Le projet vise particulièrement à conscientiser les jeunes à l’environnement et au développement durable.

En pleine nature en ville, venez découvrir la vie des insectes et leurs fonctions au parc boisé Jean-Milot. Un sentier et un jardin aménagés vous permettront de vous immerger dans le monde étrange et fascinant des « petites bêtes » et leurs milieux de vie. Ces visites vous permettront de découvrir la vie du jardin d’asclépiade, du marais Molson et de la friche, qui réserve de multiples surprises aux visiteurs. Nous souhaitons initier petit et grand au monde fascinant des insectes. Tout d’abord, le guide naturaliste proposera de nombreuses excursions animées dans le boisé. Ce sera l’occasion de construire un hôtel à insectes et de créer un jardin accueillant pour les monarques. Il s’agit d’un geste positif et concret pour la sauvegarde de ces magnifiques papillons et pour la protection de la biodiversité. En aménageant cette oasis, nous assurons leur survie où ils pourront se reproduire et se nourrir en offrant aux visiteurs un magnifique spectacle. Le boisé Jean-Milot a révélé de multiples secrets, dont un marais. Ce milieu humide révélé en 2015 a été inauguré récemment avec l’aménagement d’une passerelle d‘interprétation. Le site est devenu un lieu d’interprétation écologique sur les milieux humides, mais aussi, c’est l’occasion de découvrir des insectes typiques de ce milieu.  Le projet cible majoritairement les écoles primaires et secondaires ainsi que quelques CPE et les organismes du quartier.

Activités 2018

Nous proposons 3 types d’animations qui sont adaptés en fonction de l’âge des participants. 2 ateliers familiaux seront offerts, un pour l’hôtel à insectes et le second pour le jardin du papillon monarque.

Activités : Qu’est-ce qu’un insecte? (2 à 5 ans) 

  • Principaux ordres et familles d’insectes. Observation a l’œil des insectes dans les boites d’entomologiste et observation aux binoculaires des insectes sous alcool fourni par le Comité de Surveillance Louis-Riel.

Lien avec la séance : relier le concept de biodiversité avec la variété de formes et couleurs des insectes.

Activités : Les insectes du marais Molson (6 à 12 ans) 

  • Comprendre que le marais est un écosystème
  • Connaitre les différents éléments d’un écosystème
  • Comprendre les interactions entre ces différents éléments

Contenu :

  • Présentation des insectes du marais et des conditions favorables à leurs venues Approche de la classification des insectes. Chaines et réseaux alimentaires sous forme d’un jeu de devinette. Les participants doivent relier par des flèches « est mangé par » tous les êtres vivants qui possèdent des relations alimentaires.

Activités : L’asclépiade et le papillon monarque (familiale) 

Participer au projet Mission monarque visant la sauvegarde du monarque grâce à la participation citoyenne. Inscription disponible sur le site du Jardin botanique de Montréal.

  • Identification du papillon monarque;
  • Cycle de vie du papillon;
  • Reconnaître l’asclépiade, plante essentielle à la survie du papillon monarque;
  • Observation, identification (œuf, chenille, chrysalide, adulte)
  • Présentation d’un film / conférence

Atelier : construction de l’hôtel à insectes

Ce projet amusant permet de conscientiser les citoyens à l’importance des insectes. L’hôtel à insectes permettra de fournir un abri et site de ponte. Les sujets abordés seront la biodiversité, la pollinisation et le déclin des insectes pollinisateurs.

Atelier : Jardin de l’asclépiade

Aménagement d’un petit jardin avec plusieurs espèces de plantes nectarifères attirant les papillons. Aussi, la présence de l’asclépiade est indispensable au cycle de vie du monarque, puisqu’elle constitue l’unique source de nourriture des chenilles. La survie du papillon dépend donc de l’accessibilité de cette plante hôte. Les sujets abordés seront la pollinisation, les plantes indigènes du Québec et le déclin du papillon monarque.

Préserver la biodiversité urbaine et renforcer le rôle de la nature en ville est aujourd’hui une préoccupation de tous les jours. Comme le démontre le cas du parc boisé Jean-Milot, la nature reprend parfois le dessus et améliore le cadre de vie des habitants tout en luttant contre le bruit, le stress et la pollution. La biodiversité urbaine est encore mal connue. Cette richesse s’explique notamment par la grande variété d’habitats. Les services rendus par la biodiversité et la nature en ville sont nombreux : diminution du stress et du bruit, dépollution de l’air et des cours d’eau et la création d’espaces récréatifs. La nature fait désormais partie intégrante du patrimoine urbain. Dans cette nouvelle alliance entre la ville et la nature, la biodiversité joue un rôle essentiel pour la qualité de vie des citoyens. La protection de la biodiversité urbaine englobe aussi bien la conservation et la recréation d’habitats naturels, que la préservation et la régulation des espèces. Cela implique un engagement à tous les niveaux pour réserver les surfaces nécessaires au développement de la biodiversité en ville. Veiller aujourd’hui sur la biodiversité et la nature en ville, c’est donc contribuer à la qualité de vie des villes de demain !

 

 


PARTENAIRES